Information COVID-19

COVID-19 PORT DU COUVRE-VISAGE DANS LES LIEUX PUBLICS EN CONTEXTE DE PANDÉMIE

Le port du couvre-visage est recommandé dans les lieux publics lorsque la distanciation physique n’est pas possible. Cela peut se produire, par exemple, à l’épicerie ou en prenant le transport en commun. Le port du couvre-visage dans les lieux publics doit obligatoirement s’accompagner des autres mesures de protection, comme l’application des mesures d’hygiène et de distanciation physique (2 mètres). Pour en savoir plus, consultez la section Consignes sanitaire pour tous.

Si vous êtes malade, restez à la maison. Si vous devez vous rendre à la clinique ou à l’hôpital, portez votre couvre-visage jusqu’à ce qu’on vous donne un masque de procédure.

Les enfants de moins de 2 ans, les personnes avec des difficultés respiratoires, les personnes handicapées ou incapables de retirer leur couvre-visage sans l’aide d’une autre personne ne devraient pas porter de couvre-visage.

Cliquez sur ce lien pour plus d’information. 

COVID-19 NOUVEAU DISPOSITIF DE SOUTIEN POUR LES MEMBRES DE LA GUILDE

La situation de la COVID-19 continue d’évoluer, amenant avec elle son lot de pressions, d’incertitudes et de difficultés d’adaptation. Face à ces nouveaux défis, et pour répondre aux préoccupations grandissantes que ceux-ci soulèvent pour vous et votre entreprise, l’équipe du CEIM souhaite aujourd’hui mobiliser ses forces pour vous offrir un SERVICE DE CONSULTATION PERSONNALISÉ ET GRATUIT *, assuré par nos experts via vidéo-conférence et axé autour de trois thèmes principaux : gestion des clients, des ressources humaines et des finances. Cliquez sur ce lien pour plus d’information.

ADMISSIBILITÉ AUX PROGRAMMES SPÉCIAUX COVID-19

Innoprofit a développé un outil dynamique pour vous aider à trouver rapidement les programmes fiscaux COVID-19 mis en place et adaptés à l’industrie du jeu vidéo. C’est simple, vous répondez à quelques questions et le système vous indique les programmes auxquels vous êtes admissibles. Voici le lien pour les programmes liés au COVID-19 et le lien pour les programmes permanents.   

 

COVID-19 – L’INDUSTRIE DU JEU VIDÉO DU QUÉBEC SE MOBILISE POUR AIDER LA COLLECTIVITÉ

La pandémie mondiale liée au Covid-19 entraîne des bouleversements et des conséquences non négligeables pour plusieurs et c’est dans un élan de solidarité que des studios membres de La Guilde du jeu vidéo du Québec se sont mobilisés afin d’offrir un don aux banques alimentaires du Québec.

Un grand merci aux studios qui ont contribué au don (ordre alphabétique) :

Behaviour Interactif

Ludia

BKOM Studios

Panache

Budge Studios

Red Barrels

Gameloft

Square Enix

iLLOGIKA

Thunder Lotus Games

Indie Asylum

WB Games

Keywords Studios

 

Outre le don en argent, notons plusieurs autres initiatives des studios, notamment :

  • Keywords Studios a offert plus de 4 000 masques à Centraide
  • Eidos Montréal versera les bénéfices réalisés sur la vente de la franchise Deus Ex via la plateforme Steam du 30 mars au 1er avril à Banque alimentaires du Québec.
  • Ubisoft a offert son soutien financier à plusieurs organismes locaux situés dans leurs principales villes d’affaires au Québec (Fonds d’urgence du club des petits déjeuners du Québec, Fondation du CHU de Québec, Centraide Saguenay-Lac-St-Jean)

 

Coronavirus (COVID-19) : LA GUILDE DU JEU VIDÉO DU QUÉBEC SOLIDAIRE AVEC SES MEMBRES

La santé économique et sociale de nos membres est une priorité pour notre organisation. Plus que jamais, tous les efforts auront une importance capitale dans les prochaines semaines. Nous sommes conscients des impacts de cette crise et soyez assurés que nous analysons la situation quotidiennement avec les instances officielles. Nous portons votre voix, vos enjeux et vos préoccupations auprès des gouvernements.

Dans le désire de vous offrir une source d’information fiable et de répondre aux questions de nos membres, nous avons créé cette une section du site Internet afin de fournir de l’information en lien avec le Coronavirus (COVID-19). Nous sommes persuadés qu’ensemble, nous pourrons nous entraider. Nos valeurs de solidarité et d’union prennent tous leurs sens en ce moment : l’union fait la force!

La Guilde recommande à ses membres :

  • D’annuler tout voyage non nécessaire à l’étranger
  • D’inciter les employés qui reviennent de voyage à se mettre en quarantaine de façon volontaire et d’encourager les employés malades à demeurer à la maison pendant 14 jours pour éviter toute contagion
  • D’éviter tout rassemblement intérieur non nécessaire de plus de 250 personnes
  • De favoriser et de rappeler l’adoption de mesures d’hygiène nécessaires à freiner la contagion (lavage des mains, etc.)
  • De mettre en place un processus de communication en continu avec les employés de votre studio

Info-Santé : 811
Ligne d’information (gouvernement du Québec) : 1 877 644-4545
Informations sur le COVID-19 (gouvernement du Canada) : 1 833-784-4397

Prenez connaissance de notre guide des bonnes pratiques de l’employeur.Voici quelques liens pertinents à consulter

Gouvernement du Québec : Mise à jour et autres informations
Gouvernement du Canada : Mise à jour sur l’éclosion
COVID-19 : tout sur la pandémie (Radio-Canada)

Organisation mondiale de la santé : Mise à jour et autres informations

Protégez-vousAvis aux voyageurs

Documents de référence.

 

Comment se préparer en tant qu’entreprise

Assurer la continuité des activités, c’est établir à l’avance, sans les facteurs d’urgence et de panique, comment votre entreprise réagira si un incident survient. Alors que la propagation du COVID-19 se poursuit, le Gouvernement du Québec propose une démarche permettant de mettre en place des stratégies pour diminuer les effets de l’incident sur :

  • votre environnement;
  • vos actifs;
  • vos activités;
  • vos revenus;
  • votre réputation.

Cliquez ici pour accéder au site Web.

QUESTIONS-RÉPONSES

Les questions / réponses de cette section proviennent d’un article de Marc Tison de la Presse. Les réponses sont données par Éric Lallier, avocat spécialisé en droit du travail chez Norton Rose Fulbright.

Peut-on imposer une mise en quarantaine à certains employés ?
« Oui, l’employeur a la faculté de demander une mise en quarantaine, surtout pour des gens qui reviennent de zones à risque. Compte tenu de l’obligation d’assurer la santé et la sécurité des employés, ça fait partie des outils de gestion dont il pourrait se servir. Évidemment, ce doit être pour des motifs sérieux. »

Peut-on interdire à ses employés de voyager pour des raisons professionnelles ?
« Je vous dirais qu’un employeur avisé interdit actuellement les voyages de nature professionnelle, sauf avec autorisation préalable. Il installe ainsi un filtre pour s’assurer que les gens qui ont à voyager le font parce que c’est nécessaire, et dans un endroit du globe où c’est sécuritaire de le faire. »

Peut-on imposer une interdiction similaire pour les voyages personnels ?
« C’est plus difficile. À notre avis, il n’y a pas légalement de possibilité d’interdire les voyages de nature personnelle, du moins à ce stade-ci, compte tenu de l’évolution du phénomène. Mais à tout le moins, et c’est impératif selon moi, tout employeur au Québec devrait avoir une directive très claire exigeant des employés qu’ils divulguent s’ils voyagent à l’étranger pour des raisons personnelles. »

Que fait-on si on constate qu’un employé présente des symptômes ?
« Nous recommandons de l’isoler rapidement du milieu de travail et d’exiger avant son retour qu’un professionnel de la santé ait attesté de sa capacité à offrir sa prestation de travail. »

Est-ce qu’un employé peut exercer un droit de refus de travailler ?
« La loi accorde à l’employé le droit de refuser de travailler s’il existe un danger imminent pour sa santé, sa sécurité ou celle de ses collègues de travail. D’un point de vue pratique, c’est un inspecteur de la CNESST qui pourrait être appelé à analyser cette question. À première vue, le risque de contagion n’est pas un motif valable de refus de travailler, mais c’est un phénomène qu’on risque de voir apparaître dans les milieux de travail si un employeur ne prend pas des mesures suffisamment importantes pour assurer la prévention, puis le contrôle du virus s’il se présente. »

Faut-il rémunérer les employés absents en raison de la COVID-19 ?
« Cette question est très floue. La personne qui a contracté le virus et qui est donc malade pourra bénéficier des congés rémunérés pour maladie qui sont prévus soit par la loi, soit par les politiques internes des entreprises. Cette personne aura vraisemblablement accès, si l’absence perdure, aux assurances collectives pour invalidité, ou à l’assurance-emploi. Dans ce dernier cas, il y a un délai de carence d’une semaine, mais le gouvernement fédéral a annoncé […] qu’il y aurait un assouplissement des règles. »

Note : Les questions / réponses de cette section proviennent du site Web du Gouvernement du Canada.[3]

Puis-je attraper le virus en ouvrant un colis en provenance de Chine ?
Les coronavirus ne survivent généralement pas sur les surfaces contaminées. Le risque de propagation à partir de produits dont le transport aurait duré plusieurs jours ou semaines à température ambiante est très faible. Rien ne permet d’affirmer que des coronavirus pourraient entrer au Canada simplement en étant présents sur des colis ou des paquets en provenance des régions touchées en Chine.

Devons-nous porter un masque pour nous protéger ?
Si vous êtes en santé, l’utilisation d’un masque n’est pas recommandée pour prévenir la propagation de la COVID-19. Le port d’un masque lorsque vous n’êtes pas malade peut vous donner une fausse impression de sécurité. Il existe un risque potentiel d’infection associée à l’utilisation et à l’élimination inappropriées du masque. Il faut également le changer fréquemment. Votre fournisseur de soins de santé peut toutefois vous recommander de porter un masque si vous ressentez les symptômes de la COVID-19 pendant que vous cherchez à obtenir des soins ou que vous attendez d’en recevoir. Dans ces cas précis, le masque est une mesure adéquate de prévention et de contrôle des infections. Le masque est comme un obstacle qui vous empêche de propager les gouttelettes que vous projetez quand vous éternuez ou toussez.

Que dois-je faire si je reviens d’une zone à risque ?
Si vous avez voyagé dans la province de Hubei, en Chine, en Iran ou en Italie au cours des 14 derniers jours, limitez vos contacts avec d’autres personnes durant les 14 jours à compter du jour où vous avez commencé votre voyage vers le Canada. Vous devez vous isoler et rester à la maison. Composez le 811 afin de communiquer avec les autorités de santé publique dans les 24 heures suivant votre arrivée au Canada pour obtenir des conseils.

Est-ce possible de congédier un employé malade?
Dans un article publié sur le site de Radio-Canada, l’avocate en droit du travail Jamie Jurczak mentionne :  On ne peut pas licencier quelqu’un parce qu’il est malade, […], la loi est très claire à ce sujet. Un employé malade, peu importe s’il a la COVID-19 ou autre chose, peut s’attendre à obtenir un congé de maladie. Elle ajoute : Il n’y a pas de loi fédérale prévoyant des congés de maladie payés pour tous les travailleurs au pays.

Quelles sont les recommandations sanitaires pour les entreprises?
La principale recommandation pour les entreprises est d’éviter les déplacements professionnels dans les zones à risques. De plus, le gouvernement du Québec interdit jusqu’à nouvel ordre les rassemblements intérieurs de 250 personnes et demande aux organisateurs d’annuler tous les événements qui sont non nécessaires. Éviter le contact direct pour les salutations, comme les poignées de main, et privilégier l’usage de pratiques alternatives. Le télétravail est préconisé dans la mesure du possible.

Documents de référence :

À propos de la maladie à coronavirus (COVID-19)
Renseignez-vous sur les faits au sujet de la maladie à coronavirus (COVID-19)
Comment s’isoler chez soi en cas de COVID-19
Soyez prêt
Les voyageurs revenant au Canada
Voyageurs de retour de l’Iran, de l’Italie et de la province de Hubei, en Chine
Les populations vulnérables et le COVID-19
Comment prendre soin d’une personne atteinte du COVID-19 à la maison :
Évitez la propagation de COVID-19 : Lavez vos mains

Guides :

Guide de gestion de la continuité des activités
Recommandations à l’intention des employeurs et des travailleurs
Guide de bonnes pratiques en situation de risque socio-sanitaire

Protégez-vous 

Source : organisation mondiale de la santé

Mesures de protection essentielles contre le nouveau coronavirus

Prenez soin de votre santé et protégez les autres en suivant les conseils ci-après :

  • Se laver fréquemment les mains
  • Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon

Pourquoi? Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon tue le virus s’il est présent sur vos mains.

  • Éviter les contacts proches
  • Maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre.

Pourquoi? Lorsqu’une personne infectée par un virus respiratoire, comme la COVID-19, tousse ou éternue, elle projette de petites gouttelettes contenant le virus. Si vous êtes trop près, vous pouvez inhaler le virus.

Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.

Pourquoi? Les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, vous risquez d’être en contact avec le virus présent sur ces surfaces.

Respecter les règles d’hygiène respiratoire.

Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement – jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée et se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Pourquoi ? Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement permet d’éviter la propagation des virus et autres agents pathogènes.

Tenez-vous informé et suivez les conseils de votre médecin.

Tenez-vous au courant des dernières évolutions concernant la COVID-19. Suivez les conseils de votre médecin, des autorités de santé nationales et locales ou de votre employeur pour savoir comment vous protéger et protéger les autres de la COVID-19.

Pourquoi ? Ce sont les autorités nationales et locales qui disposent des informations les plus récentes sur la propagation ou non de la COVID-19 dans la région où vous vous trouvez. Elles sont les mieux placées pour expliquer ce que les personnes dans votre région devraient faire pour se protéger.

Mesures de protection pour les personnes qui se trouvent ou qui se sont récemment rendues (au cours des 14 derniers jours) dans des régions où la COVID-19 se propage